Réforme MaPrimeRénov' au 1er janvier 2024.

MaPrimeRénov’ les nouvelles mesures au 1er janvier 2024

Le gouvernement a annoncé qu’à compter du 1er janvier 2024, les aides à la rénovation énergétique seront développés, afin de poursuivre la décarbonation des logements.

Ces ajustements de MaPrimeRénov’ restent en phase avec les 6 leviers déterminés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et les consommations d’énergie, tout en luttant contre la précarité énergétique et en maintenant l’offre locative :

La sobriété énergétique, le remplacement des chaudières, les isolations approfondies, l’accompagnement des projets, un meilleur ciblage des logements à problème énergétique, des mesures de contrôle plus strictes, notamment pour lutter contre la fraude, et des évaluations de l’impact des actions entreprises.

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a souligné l’importance de la collaboration de toutes les parties prenantes pour cette nouvelle étape de la planification écologique. Il s’engage à augmenter le budget alloué à MaPrimeRénov’ l’année prochaine afin d’améliorer son efficacité.

Les changements MaPrimeRénov’ au 1er janvier 2024

La nouvelle réforme MaPrimeRénov’ du 1er janvier 2024 repose sur deux piliers : la performance pour les rénovations globales et l’efficacité pour les travaux par geste.

Pilier performance dédié aux rénovations globales

 

Un financement supplémentaire de 300 millions d’euros sera alloué pour offrir un meilleur accompagnement aux ménages dans leurs projets de rénovations globales.

Désormais, il sera obligatoire pour les ménages d’être assistés par des professionnels pour bénéficier des aides, mais cette assistance sera gratuite pour les foyers les plus modestes.

Les ménages plus aisés ne bénéficieront pas d’un accompagnement gratuit, mais ils auront tout de même la possibilité de prétendre à une aide plafonnée à 2 000 euros. Cette augmentation est significative par rapport à l’année précédente, où l’aide était limitée à 1 200 euros.

De plus, le Gouvernement prévoit d’apporter des ajustements aux plafonds de ressources pour rendre ces aides à la rénovation globale plus incitatives en 2024, bien que les détails spécifiques n’aient pas encore été divulgués. Ces mesures témoignent de l’engagement du Gouvernement à encourager et soutenir activement les initiatives de rénovation énergétique dans le but de rendre les logements français plus durables et respectueux de l’environnement.

Pilier efficacité dédié aux travaux de rénovation ciblés

Dans le pilier « efficacité », le Gouvernement prévoit une réorientation de MaPrimeRénov’ afin de maximiser l’efficacité des rénovations ciblées.

L’objectif est d’encourager les ménages à remplacer leurs chaudières au fioul ou au gaz par des équipements plus respectueux de l’environnement, tels que les pompes à chaleur et les chaudières biomasse. Cette démarche a pour but de réduire à la fois les factures énergétiques des ménages et les émissions de dioxyde de carbone (CO2).

L’aide financière sera accordée de manière forfaitaire pour chaque type de travaux entrepris et sera cumulable avec les travaux d’isolation. En effet, l’installation de certains systèmes de chauffage, comme les pompes à chaleur, nécessite une bonne isolation préalable du logement.

Cependant, ce dispositif ne sera pas accessible aux ménages les plus aisés ni aux logements considérés comme des « passoires thermiques », c’est-à-dire ceux classés F et G selon le diagnostic de performance énergétique (DPE).

RENDEZ-VOUS SUR MAPRIMERÉNOV’ pour connaître les aides dont vous pouvez déjà bénéficier selon votre statut (propriétaire occupant, propriétaire bailleur, syndicat de copropriétaires).

Objectif 2024 : 200 000 rénovations globales pour une révolution énergétique

Le gouvernement prévoit d’atteindre les 200 000 rénovations complètes d’ici 2024, contre seulement 90 000 rénovations cette année.

Les critères spécifiques pour déterminer l’éligibilité aux aides en 2024 et le budget alloué au programme MaPrimeRénov l’année prochaine seront dans les mois à venir.

Ces chiffres reflètent l’objectif du gouvernement de favoriser activement les rénovations énergétiques et d’accélérer la transition vers des logements plus écologiques et durables.

Vous avez des questions sur MaPrimeRénov’ ?

 

DÉCOUVREZ LA FAQ RÉALISÉE PAR EFFY

Prêt à rejoindre l’aventure ID School ?

Atteins tes objectifs professionnels !

Postule en moins de deux minutes.

Concrétise ta reconversion professionnelle !

Dépose ta candidature en moins de deux minutes.

Boostez votre entreprise avec nos alternants !

Contactez-nous dès maintenant pour un recrutement réussi.